10 astuces pour s'essayer à la slow life - Consommation Rebelle

[Article invité] 10 astuces pour s’essayer à la slow life

 [Article invité] Je suis Cindy Chapelle, auteure de plusieurs ouvrages et blogueuse. J’anime le site LaSlowLife.fr. J’écris cet article pour faire découvrir l’art de vivre slow et surtout pour le mettre en pratique !

As-tu déjà songé à ralentir le rythme ? Pour préserver ton bien-être et renforcer ta qualité de vie, la slow life s’invite dans ton quotidien et secoue (en bien !) tes habitudes.

Qu’est-ce que la slow life ?

La slow life invite, avant tout, à vivre intensément l’instant présent et à ralentir en douceur pour repenser ses priorités et accorder plus de temps à ses essentiels. Prendre le temps de vivre et savourer les plaisirs simples, renouer avec soi-même, partager de jolis moments avec ses proches, se déconnecter régulièrement, s’ouvrir au monde, consommer responsable et durable, bien manger…  La slow life c’est tout cela et bien plus encore.

De façon générale, on s’aperçoit que ce n’est pas parce que l’on vit à 100 à l’heure que l’on vit à 100%, bien au contraire. En fonctionnant ainsi, on passe souvent à côté de ses priorités, de ses aspirations. Finalement, on en vient à se laisser porter par l’action et la vitesse globale.


Pourquoi ralentir ?

Faire le choix de ralentir c’est avant tout mettre à l’honneur ses priorités et par exemple accordez plus de temps à ses proches. Mieux satisfaire ses valeurs de vie, se réservez plus de temps pour ce qui nous enthousiasme, nous fait vibrer c’est une marque de respect envers soi-même et aussi une façon de prendre les rennes de sa vie plutôt que de se laisser prendre dans le flux ambiant. La slow life nous invite ainsi à renforcer notre bien-être jour après jour, à nous émerveiller de choses simples en retrouvant notre regard d’enfant, à profiter du moment présent… en bref à améliorer sa qualité de vie.

 

Comment adopter la slow life en 10 astuces ?

1. Lâcher prise

Pourquoi ? Pour s’extraire du flux global et prendre du recul. Cela nécessite un certain courage que de prendre conscience qu’une autre voie est possible, hors des sentiers battus, vers plus de lenteur.

Dézoome sur ton rythme de vie…

 

2. Mieux gérer son temps

Repenser son organisation personnelle (et professionnelle) est un bon moyen pour parvenir à se dégager du temps. Trouver du temps et améliorer son équilibre impliquent de faire des choix.

Prépare ta journée la veille au soir en faisant une liste quotidienne réaliste (on ne peut pas se dédoubler) de tâches, fixe trois tâches, activités ou encore projets prioritaires par semaine, planifie un moment rien qu’à toi par jour et surtout pense à redistribuer ton temps : temps pour toi, temps pour tes proches, temps pour ton travail, temps en nature et autres.

 

3. Des questions qui font avancer

Se poser un instant et ne rien faire d’autre que de se questionner sur ses priorités. Une parenthèse pour mettre à l’honneur ce qui est vraiment important pour soi.

Quelles sont tes priorités (tes valeurs de vie, ce qui t’apporte du plaisir) ? Combien de temps accordes-tu à chacune par jour ? Combien de temps aimerais-tu leur accorder ?

 

4. Un rythme idéal

Le rythme idéal est celui qu’on choisit pour soi-même, qui nous correspond vraiment. Ce rythme n’est pas celui de l’escargot mais un rythme que l’on estime justement approprié à telle ou telle situation.

Amuse-toi à trouver le tempo giusto selon les tâches et activités que tu réalises.

 

5. Alterner les rythmes

Certaines activités nécessitent une certaine dynamique tandis que d’autres n’impliquent aucune urgence. Il est bon de repérer les moments (et il y en a de nombreux malgré ce que l’on croit !) où l’on peut vraiment lever le pied.

Alterne temps dynamique et temps calme…
 

6. Se déconnecter

Les écrans ont souvent le don de nous faire perdre notre temps ou en tous cas de le combler inutilement (par exemple en errant sans but sur les réseaux sociaux).

Essaye-toi à la digital détox en expérimentant un dimanche sans smartphone !

 

7. Cultiver son bien-être

Prendre du temps pour soi est un pré-requis indispensable pour adopter la slow life. Ecouter son corps, prendre conscience de ses émotions, gérer son stress… Renforcer l’équilibre corps-esprit est essentiel à notre bien-être.

Entraîne-toi à la méditation de pleine conscience 5 minutes par jour.

 

8. Une chose à la fois

Être pleinement présent à ce que l’on fait, à ce que l’on pense, à ce que l’on vit. S’ancrer dans l’instant présent, être là ici et maintenant et focaliser son esprit sur la tâche en cours… Cela favorise notre équilibre notamment émotionnel et permet aussi de gagner en efficacité.

Au quotidien, lorsque tu es tenté de faire plusieurs choses à la fois, ralentis le rythme et fixe-toi sur une tâche…

 

9. Se connecter à la nature

La nature nous fait du bien, c’est prouvé par nombre d’études scientifiques. Nous passons trop de temps dans nos intérieurs aseptisés alors que la vie est dehors ! Au quotidien, on en viendrait presque à se couper de la nature. Pourtant retisser des liens avec la nature est fondamental : il n’y a qu’à constater à quel point on se sent ressourcé après une ballade en forêt.

À la pause-déjeuner, promène-toi en pleine nature ou dans un parc en ville et éveille tes sens…

 

10. Simplifier sa vie

Le minimalisme a le vent en poupe et fait largement écho à la slow life. Epuré son intérieur, consommer durable et responsable, limiter ses activités (au risque de les réaliser dans l’urgence sans réel plaisir), privilégier son temps libre, autant de valeurs communes.
Pratique régulièrement des activités contemplatives comme la lecture, le tricot ou encore le jardinage.

 

Cet article est un article invité écrit par Cindy Chapelle du blog LaSlowLife.fr 

 

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 24
    Partages

Laisser un commentaire