Budget Vacances
Budget

Budget vacances : 4 étapes pour partir souvent en vacances

Pour partir en vacances, il faut réellement deux choses : du temps et de l’argent. Bien sûr, il te faut aussi une destination agréable, quelques affaires et un moyen de transport pour t’y rendre. Mais les deux premières choses qui déterminent la possibilité de partir en vacances sont le temps et l’argent. Pour le temps, on va partir du principe qu’on en trouve à un moment donné en fonction de son travail, de ses congés et des avantages auxquels on a droit. Donc sur cet aspect-là, je te laisse voir ce qui est possible de faire. Par contre, pour l’argent, là je peux t’aider ! Quel que soit ton budget, ton épargne ou tes économies, dis-toi qu’avec un peu d’organisation (et sans aucune frustration) tu pourras toi aussi partir en voyage. Dans cet article, je vais te présenter les quatre étapes clés pour gérer ton budget vacances de manière automatique et partir en vacances dès que tu peux.

Les 4 étapes du budget vacances

– Quoi ?
– Combien ?
– Quand ?
– Comment ?

>> Pour t’aider dans ton budget, tu trouveras un petit tableau excel récap à télécharger gratuitement à la fin de l’article 🙂

Étape 1 du budget vacances : transformer ses vacances en projet

On commence par le quoi. La première étape lorsqu’on a une envie de partir en vacances est de transformer cette idée en projet, c’est-à-dire la sortir de son imaginaire pour la rendre réelle.

Lorsque j’ai une envie d’évasion, je commence donc par clarifier ce que je souhaite vivre. Qu’est-ce que je veux vraiment ? Quel est l’objectif de ces vacances ? Qu’est-ce que je veux retenir de mon expérience ? Des étapes qui vont la ponctuer ? À ce stade, je n’hésite pas à aller dans les détails. Pourquoi ? Pour justement déterminer quelles sont les variables qui font partie de mes vacances idéales et celles qui ne le font pas. Parce que je sais que je vais devoir faire des efforts (économies) pas la suite pour le réaliser. Alors autant que ce soit pour ce qui me tiens vraiment à cœur. Je détermine aussi ce qui est non-négociable et ce qui ne l’est pas. Cette partie-là va être utile pour la suite.

Une fois que mes « vacances idéales » sont claires, je les quantifie. L’idée n’est pas de faire une étude de marché complète mais de faire suffisamment de recherches pour avoir un budget prévisionnel réaliste. En plus, le résultat de mes recherches me servira par la suite dans l’exécution de mes vacances.

Un budget vacances idéal

A ce niveau-là, il y a deux options possibles. Soit d’établir un budget moyen, soit d’établir un budget à « tiroir » selon les éléments négociables et non négociables déterminés plus haut. J’ai une préférence pour le budget à tiroir qui représente le minimum de ce que je veux (expériences non-négociables), tout en chiffrant mes « bonus » potentiels (expérience négociables). De cette façon tout est déjà listé et je sais à quoi m’attendre.

Par exemple, si mon idée est d’aller en vacances cet été au bord de la mer dans le sud de la France avec ma famille, je commence par quantifier tous les éléments non-négociables qui font que je pourrai réaliser ce voyage comme je l’ai imaginé.Ensuite, je quantifie les autres bonus que j’aimerais avoir mais qui, si je ne les avais finalement pas, n’empêcheraient pas la réalisation de ces vacances. Le fait de ne pas avoir de piscine, ou de pension complète dans l’hôtel que je vais sélectionner, ne m’empêche pas de partir en famille me ressourcer dans le Sud. Par contre, ça réduit mon budget et le concentre sur ce que je veux vraiment. Le soleil, la plage, la famille et un bon livre !

Budget = motivation

Dans la plupart des cas, partir en vacances demande de faire quelques ajustements dans sa consommation. Afin de rester motivé à épargner, autant le faire pour quelque chose à laquelle on tient vraiment (à savoir les choses non-négociables).

> à lire aussi : 6 qualités que tu vas gagner en faisant ton budget

Étape 2 du budget vacances : déterminer combien coûtent mes vacances 

Ensuite il y a le combien. Maintenant que mon projet « vacances » est solide, je peux passer à la deuxième étape, qui est de déterminer mon épargne pour réaliser mes vacances. Pour cela, je vais déterminer mon plan d’épargne en faisant quelques calculs par rapport à mon budget de vie. Rien de bien compliqué. Une fois terminé, j’aurai déterminé le montant que je vais pouvoir mettre de côté tous les mois.

Calcul #1 : déterminer les revenus et les dépenses

Pour les entrées d’argent, je liste tout ce qui me concerne (actuellement je n’ai que mon salaire, mais pour d’autres, il peut y avoir des pensions, des aides, des loyers ou tout autre revenus). Et pour les sorties d’argent, je ne liste que les dépenses vitales (qui sont d’ailleurs récurrentes donc facilement repérables) comme mes dépenses d’habitation, d’assurance, de transport, de télécommunication, d’alimentation, de santé, d’impôts, et de frais bancaire. Il peut évidemment y avoir d’autres postes de dépenses, selon la situation de chacun.

Le premier calcul que je fais est le suivant : total revenus fixes – dépenses vitales = montant restant (1)

Calcul # 2 : prévoir une épargne de précaution

Ensuite je prévois une épargne de précaution. Je sais, je n’ai que 28 ans et d’après certains, je n’en ai « pas vraiment besoin ». On en a tous besoin. On ne sait jamais ce qui peut arriver. Cette épargne de précaution m’apporte bien plus qu’un coussin financier en cas de pépin. Elle m’offre une liberté d’esprit et surtout me motive à épargner réellement pour mon projet (et non pour les potentielles bricoles qui pourraient m’arriver). S’il arrive quoi que ce soit, mon épargne de voyage ne sera pas touchée puisque je pourrai puiser dans mon épargne de précaution. De cette façon, je reste motivée à vraiment réaliser mes projets vacances, indépendamment des aléas de la vie (sauf si grande catastrophe évidemment).

Il est recommandé de mettre 10 à 20% de son salaire de côté par mois. Évidemment, chacun fait comme il peut selon ses moyens.

Le deuxième calcul que je fais est le suivant : montant restant (1) – épargne de précaution = montant restant (2)

Calcul #3 : prévoir les dépenses de fun éphémère + déterminer le montant de l’épargne voyage

Un projet de voyage peut parfois prendre du temps à se réaliser, surtout si l’objectif financier est haut à atteindre. Heureusement, j’ai une astuce motivationnelle pour toi. Pour ne pas me démotiver et laisser tomber mon projet d’épargne, je m’offre de temps en temps des petits «plaisirs». Des petits bonheurs motivants, empêchant toute frustration et tout abondon du projet. Grâce à ces «dépenses plaisirs», je reste concentrée sur mon objectif d’épargne tout en continuant à profiter des choses du quotidien.

Comment je calcule ce montant ? Du montant restant (2) du calcul précédent, j’enlève 20% à 30%. La somme restante correspond au montant que je vais pouvoir investir dans mon projet vacances. Les 20% à 30% correspondent à une moyenne, ajustable en fonction des besoins de chacun.

On en arrive donc au calcul déterminant le montant de ton épargne voyage.

Le troisième calcul que je fais est le suivant : total montant restant (2) – dépenses fun éphémère = montant pour réaliser mon projet vacances.

Étape 3 du budget vacances : quand partir en vacances

Maintenant que je connais le montant mensuel que je peux épargner, je peux identifier le quand. Je divise alors le montant global déterminé pour mon projet par le montant que je peux épargner chaque mois. Le résultat correspond au nombre de mois à épargner. Si, par exemple, j’ai déterminé que le montant global de mon voyage de rêve était de 4 000€ et que je peux épargner 300€ par mois, alors je devrais épargner pendant 13,3 mois (4 000 ÷ 300).

Étape 4 du budget vacances : partir en vacances plus souvent ou plus rapidement

Enfin, il y a le comment. La quatrième étape est de tester ce plan d’épargne dans ton quotidien. Il existe souvent une différence entre ce qu’on estime et la réalité du quotidien. C’est pour cela qu’il est nécessaire de tester son budget pendant un mois, afin de voir ce qui fonctionne et d’ajuster ce qui fonctionne moins bien. Il est aussi possible, en ajustant sa consommation, d’épargner plus que ce qu’on avait initialement prévu, tout en gardant une qualité de vie équivalente. Je parle ici de différents ajustements (parfois minimes) à faire, auxquels on ne pense pas forcément, mais qui vont finalement nous faire épargner et gagner quelques dizaines d’euros.

Pour trouver ces bonnes astuces, internet est une excellente ressource. De mon côté, je peux te donner quelques astuces et bons plans ici, ici et ici qui ont boosté mon budget vacances. À toi de voir celles que tu veux adopter en fonction de tes besoins.

>> Tu peux aussi retrouver toutes mes astuces et conseils ici

Étape ultime : partir en vacances (souvent) grâce à son budget

Tu connais maintenant les étapes clés pour partir souvent en vacances grâce à son budget :

– Quoi ?
– Combien ?
– Quand ?
– Comment ?

Il y a des envies de voyage plus ambitieuses que d’autres, qui demandent plus de temps d’épargne. Un tour du monde nécessitera un budget vacances plus important qu’une semaine en camping sauvage en Italie. Les deux sont possibles, même si tu as un petit budget. Au final, tu mettras seulement plus de temps à épargner qu’une personne avec plus d’argent. Mais vous pourrez très bien vous retrouver tous les deux au bout du monde sur la même plage de sable fin. Alors un peu de patience 🙂

>> Comme promis, voici un petit tableau excel récap,’ à télécharger gratuitement. Tu n’as plus qu’à le compléter selon ta situation:)

Budget_ConsommationRebelle

Photo de couverture : Jens Kreuter – Unsplash
Photo dans article : Dino Reichmuth – Unsplash

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

           Reçois gratuitement mon bonus !

%d blogueurs aiment cette page :