Faire Un Budget
Gérer son Argent

Faire un Budget : Mode d’Emploi Détaillé

Pour bien gérer ses finances personnelles, rien de mieux que de faire un budget. Le budget personnel, de couple ou familial, reste le premier outil à mettre en place pour bien gérer son argent. Grâce à lui, il n’y aura plus aucune zone d’ombre. Tous les revenus et dépenses sont mis au clair, l’épargne devient possible et organisée, et les projets personnels peuvent se réaliser. Motivant, non ? Alors pour continuer sur cette lancée positive, je vais t’expliquer les différentes étapes simples à suivre pour bien faire son budget.

Avoir un état d’esprit positif

Avant même d’ouvrir Excel, et de sortir ta calculette et ton bloc note, prend une grande respiration. Faire son budget ne doit pas être stressant. Alors si tu as des angoisses ou des inquiétudes par rapport à la gestion de ton budget, accepte-les. Note-les toutes sur un papier. En les sortant de ta tête, tu pourras sereinement te concentrer sur la maitrise de tes finances.

Une fois ton budget terminé, reviens vers cette feuille. Relis toutes tes inquiétudes et réponds-y à l’écrit à l’aide de ton budget. En écrivant les solutions, elles deviennent réelles et réalisables. Analyser son budget permet de trouver des solutions pour économiser, épargner, payer des dettes, rembourser des emprunts.

Faire son budget

Comment faire un budget ? 6 étapes clés

Alors on s’y met ! Les étapes du budget que je vais te présenter sont celles à réaliser dans l’idéal. Il se peut que ta situation actuelle ne te permette que d’avoir un budget de base. Ce qui n’est pas un problème, parce que si tu appliques tous les autres conseils et astuces budgétaires que je vais partager avec toi sur ce blog, tu pourras accéder aux autres étapes. Alors pour prendre de l’avance, tu peux lire toutes les étapes. De cette manière tu auras toutes les informations nécessaires et tu pourras rapidement passer aux autres étapes quand ça sera pertinent.

1. Choisir un outil de suivi budgétaire

2. Déterminer ses prévisions annuelles

3. Faire un budget mensuel de base

4. Prévoir une épargne de précaution

5. Épargner pour ses projets

6. Suivre et adapter son budget

1. Choisir un outil de suivi budgétaire

Pour gérer son budget, il y a deux styles d’outils possibles, qui sont d’ailleurs compatibles : le carnet de note et le fichier Excel. Pour ma part, j’aime particulièrement utiliser Excel, parce qu’il est possible d’ajouter plusieurs onglets et de programmer des calculs. C’est un choix tout à fait personnel. Le faire manuellement avec un cahier de note est tout aussi bien. Tout dépend de ses préférences. L’important est d’avoir un outil afin d’assurer un bon suivi budgétaire.

Comment faire un budget sur Excel ?
Si tu souhaites faire ton budget sur Excel, je te conseille de télécharger gratuitement le budget ci-dessous (nom du fichier: budget mensuel Excel gratuit). Il reprend toutes les étapes décrites dans cet article et est prêt à être complété. 

Budget mensuel Excel gratuit_CR





Pour information : ce document fonctionne pour ceux qui veulent :

  • Prévoir leurs dépenses annuelles
  • Faire un budget mensuel de famille, de couple ou personnel.
  • Avoir un budget mensuel à imprimer
  • Avoir une base de budget Excel ajustable en fonction de sa situation personnelle

Note : ce document est à compléter en fonction de sa situation. S’il manque des éléments à une situation, il est possible d’ajouter des colonnes ou des catégories pour qu’il soit le plus proche de la réalité financière de chacun.

2. Déterminer ses prévisions annuelles

Établir un budget prévisionnel
Afin d’éviter toute surprise, il faut commencer par déterminer de quoi l’année va avoir l’air au niveau des dépenses. Sans pour autant faire un long budget annuel (bien que c’est possible), il est important de noter ses prévisions de dépenses annuelles. Cela comprend tous les frais obligatoires (dépenses uniquement) qui vont ponctuer une année (frais d’inscription à l’université, taxe d’habitation, impôts, etc.). Noter leur coût et leur échéance permet de bien établir son budget et d’éviter le maximum de dépenses occasionnelles et imprévues. Ensuite il suffira d’intégrer leur coût (entier ou diviser sur plusieurs mois) dans le budget mensuel.

Pour ceux qui ont téléchargé le document Excel, tous le coûts prévisionnels sont à reporter dans le premier onglet : Budget Prévisionnel Annuel

3. Faire un budget mensuel de base

Le budget mensuel que j’appelle « de base » détermine le « reste à vivre », c’est-à-dire ce qu’il reste d’argent après avoir soustrait les dépenses des revenus. Pour cette étape-là, je te conseille de prendre tes relevés de compte des 3 derniers mois et de compléter les postes suivants :

Revenus mensuels 

Tout type de revenus perçus chaque mois

  • Salaire (paie)
  • Rémunération
  • Prime
  • Gratification
  • Revenus du patrimoine
  • Aides d’états (allocation, etc.)
  • Pensions
  • Autres

Dépenses vitales

Il s’agit de dépenses fixes, courantes et prioritaires, faites pour vivre. La plupart du temps, ses dépenses sont récurrentes et donc facilement repérables.

  • Loyer
  • Électricité
  • Eau
  • Chauffage
  • Assurance voiture
  • Voiture (carburant)
  • Assurance maison
  • Autre assurance
  • Titre de transport
  • Abonnement téléphone portable
  • Abonnement internet maison
  • Alimentation
  • Santé
  • Remboursement crédit/prêt
  • Taxes/impôts (par mois)
  • Frais bancaire
  • Prévision dépenses annuelles

Dépenses accessoires

Toute autre dépense non prioritaire, qui répond à un besoin ou une envie occasionnelle

  • Vêtements/chaussures/accessoires
  • Loisirs/activités
  • Sorties/restaurants
  • Beauté
  • Autres

Note :

  • Noter tous les revenus et dépenses mensuelles du ménage si c’est un budget de couple ou un budget familial.
  • Noter tous les revenus et dépenses mensuelles d’une personne seule si c’est un budget personnel

Pour calculer le reste à vivre global, il faut additionner les dépenses vitales et les dépenses accessoires pour ensuite les soustraire aux revenus mensuels. Pour mieux te connaitre et mieux comprendre ta consommation, je te conseille de faire également le calcul du « reste à vivre » de base, c’est-à-dire : revenus mensuels moins dépenses vitales. Cela te permettra de quantifier l’impact des dépenses accessoires sur ton mode de vie. Tu pourras ensuite jouer avec les calculs et voir ce qui serait possible d’économiser si certains postes étaient ajustés à la baisse.

Si le résultat du reste à vivre global est positif, c’est qu’il te reste suffisamment d’argent pour épargner. Et s’il est négatif, c’est que tu vis au-dessus de tes moyens. Dans ce cas-là, tu peux reprendre chaque poste de dépense mensuel et voir quelles sont les économies possibles à faire.

Pour ceux qui ont téléchargé le document Excel, les montants de cette étape sont à reporter dans le deuxième onglet : Budget Mensuel_Mois1Section 1


Article suggéré: Comment Gérer son Argent ? | 9 Habitudes Simples


4. Prévoir une épargne de précaution

Tu l’as certainement entendu plusieurs fois, alors je vais être brève. Il faut avoir une épargne de précaution, disponible en cas de pépin. L’idéal est d’avoir au minimum un fond de sécurité de 3 mois de salaire. Il n’y a évidemment pas de limite. Plus tu as d’économies, mieux c’est. Le tout est de t’assurer une sérénité financière pour prendre des décisions éclairées sur tes finances et vivre ta vie sans penser à l’argent. Un autre aspect positif de l’épargne, auquel on ne pense pas forcément, est l’avis de notre banquier sur notre situation financière. Avoir un bon système d’épargne assure automatiquement une relation de confiance avec notre banquier. Relation qui sera d’autant plus importante lorsque ça sera le moment de faire un prêt, par exemple.

Reste à vivre négatif 

Pour parvenir à avoir une épargne de précaution, il faut un « reste à vivre » positif. Si ce n’est pas encore le cas, la première chose à faire est de chercher à réduire les dépenses. Tu trouveras dans cet article une méthode efficace pour déterminer les économies à faire selon sa situation.

Reste à vivre positif = se payer en premier

Lorsque le reste à vivre est positif, on épargne ! Avoir une épargne de précaution c’est comme se verser un salaire tous les mois. Pour pouvoir se verser ce salaire, il suffit d’instaurer un réflexe très simple : le virement automatique. À chaque début de mois, lorsque tu reçois ton salaire et tout autre type de revenu, il te suffit de programmer un virement automatique vers ton compte épargne. L’idéal recommandé est de mettre 10 à 20% de son salaire de côté par mois. Si ce n’est pas possible tout de suite, le mieux est de commencer avec un petit montant et de doucement l’augmenter en fonction de ses moyens.

Il est vrai qu’il est beaucoup plus facile d’épargner lorsque le revenu est élevé. Encore faut-il savoir gérer ses finances. Avec un petit revenu, c’est donc plus difficile, mais pas impossible (voir épargne par catégorie des ménages).

Petite astuce budget : il est important de faire un virement sur un compte épargne différent du compte courant. Mieux encore, ce compte épargne ne doit pas être associé à une carte de retrait ou de crédit. Le moins on a accès à cette cagnotte, le mieux c’est pour notre épargne !

Pour ceux qui ont téléchargé le document Excel, l’épargne de précaution est à calculer dans le deuxième onglet : Budget Mensuel_Mois1Section 2

5. Épargner pour ses projets

À cette étape-là, tu peux planifier et épargner pour tes projets. Tu sais ce que tu gagnes, et ce que tu dépenses, à quelle fréquence et à quel moment. Ton « reste à vivre » positif te permet d’avoir une épargne de précaution et il te reste même un peu d’argent à la fin du mois. Somme d’argent que tu n’utilises pas puisque toutes tes dépenses mensuelles sont comblées.

Prévoir une épargne pour ses projets

On peut alors sereinement épargner la somme restantepour ses projets. Mais uniquement mettre de côté de l’argent pour un projet sans nom et sans échéance est peu motivant. On peut faire mieux. Mon conseil pour se motiver à atteindre cet objectif d’épargne et peut-être l’atteindre plus vite est d’estimer son temps de réalisation.

Comment procéder ? Il faut commencer par faire un budget prévisionnel du projet. Si tu te poses la question de comment faire un budget pour un projet,c’est la même chose qu’un budget prévisionnel annuel. Liste toutes les dépenses nécessaires pour le projet et estime (après quelques recherches sur Internet) le coût de chaque poste. Par exemple, pour un voyage d’une semaine de vacances dans le sud de la France, je peux lister les dépenses suivantes : hébergement, déplacement, nourriture, activité, souvenirs, etc. Une fois les coûts estimés, je les additionne pour avoir un total qui me donne une enveloppe prévisionnelle du projet.

Épargner pour quelque chose qui compte

Si tu me suis bien, le dernier calcul qu’il reste à faire est de diviser l’enveloppe prévisionnelle du projet par le montant restant (après épargne de précaution). Le chiffre du calcul te donne le nombre de mois. C’est là que ça devient intéressant. Si tu estimes que le nombres de mois est trop élevé avant que ton objectif soit atteint, alors tu peux jouer avec ton budget. Attention, cependant, à ne pas utiliser ton épargne de précaution (sauf si elle est élevée – à toi de juger).

Épargner pour un voyage, pour un appartement, ou pour une voiture, est beaucoup plus motivant que d’épargner sans raison particulière. Voilà pourquoi il est important d’avoir un projet clair. 

Pour ceux qui ont téléchargé le document Excel, l’épargne de précaution est à calculer dans le deuxième onglet : Budget Mensuel_Mois1Section 3

6. Suivre et adapter son budget

On passe à la dernière étape du « mode d’emploi » pour un budget au service de sa vie et de ses projets ! Si tu es encore là : bravo, tu vas bientôt maitriser toutes les étapes d’une gestion financière optimisée. Après avoir fait les différents calculs et joué avec les différents postes de dépenses, il faut s’arrêter sur un budget mensuel « test ». Je ne te conseille pas de tout de suite décliner les autres budgets mensuels sur une année.

Le premier mois est un mois de test. Pendant ce mois, il est important de bien noter toutes ses dépenses ET ses impressions par rapport à son budget. Tout n’est pas une affaire de chiffre. N’hésite pas à noter sur ton téléphone ou dans un bloc note comment tu te sens par rapport à tes dépenses. À la fin du mois, lorsque tu feras ton nouveau budget, tu pourras ajuster le tout et à nouveau tester tes ajustements le mois suivant. Avec le temps tu seras de plus en plus habitué et tu n’auras plus besoin de faire de grands ajustements.


En attendant d’en arriver à ce stade, je recommande de toujours avoir de quoi noter sur soi (téléphone ou bloc note), voire si besoin de gérer son budget avec une application. Et pour bien gérer son budget avec Excel, il ne faut pas oublier de le mettre à jour régulièrement.


Article suggéré : Faire des économies avec 10 astuces simples


Faire son budget

Ton système de gestion financière personnelle

Tu connais maintenant les 6 étapes pour faire un budget. À toi de le faire, de le compléter et de l’ajuster en fonction de ta situation.

Pour terminer, dis-toi que ce travail sur soi va t’apporter énormément. Mettre à plat ses revenus et ses dépenses permet de mieux connaitre son comportement de consommateur, et de réduire ses achats compulsifs. Connaitre tous ces chiffres qui nous caractérisent mènent à une consommation plus responsable par rapport à son niveau de vie. Enfin, un budget clair diminue aussi le stress et les mauvaises décisions. Je ne suis pas certaine que tous ces aspects positifs soient dans la définition de faire un budget. Mais ils devraient. Parce qu’au-delà des chiffres, il apporte une vraie sérénité financière.

J’espère que cet article t’a été utile. Si tu veux continuer ta lecture sur la gestion des finances, je te conseille de lire cet article sur les 9 bonnes habitudes à prendre pour gérer son argent.

Sophie

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

           Reçois gratuitement mes 73 astuces pour économiser 500€

%d blogueurs aiment cette page :