Démarche écoresponsable
Écolo/Responsable

Une maison écoresponsable en 5 astuces simples

Le mot écoresponsable est lourd de sens. On s’attend à des mesures extrêmes pour sauver l’environnement, la société et les humains. Pourtant, il existe plein de démarches très simples, faciles à mettre en place, pour commencer une transition écoresponsable chez soi. Rien de bien compliqué. Donc pas la peine de te ruer dans une boutique écoresponsable pour acheter des tonnes de produits écoresponsables. Sache qu’avoir une démarche écoresponsable demande peu de ressources et de temps. Alors pourquoi s’en priver ? Pour commencer facilement ce petit programme écoresponsable, je me suis dit que j’allais te présenter mes cinq astuces favorites (pour débutants), histoire que tu te rendes compte qu’il n’y a rien d’inaccessible !

 

À noter: les photos font parties d’un mois d’astuces responsables que j’ai lancé en décembre 2018. Si tu souhaites lire le récapitulatif de toutes ces astuces responsables, tu peux cliquer sur l’article ici !

 

Je composte mes déchets organiques

 

écoresponsable

 

Tu peux facilement diminuer la taille de ta poubelle et avoir une maison écoresponsable. Et pour le faire, pas la peine de devenir un.e pro du zéro-déchet. Il te suffit de composter tes déchets alimentaires. Rien qu’en adoptant cette habitude, ta poubelle diminuera au moins d’un tiers.

 

Comment trouver un compost ? Renseigne-toi auprès de ta commune ou de ta mairie de quartier pour t’en procurer un. S’ils ne peuvent pas t’en fournir, il existe parfois des composts publics, où chacun peut y déposer ses déchets alimentaires. Si ces deux options ne sont pas disponibles, sache qu’il est possible de fabriquer ou d’acheter un composteur, pour appartement, terrasse ou jardin. Pour en fabriquer un maison, pour moins de20€, tu peux regarder sur ce blog de consommons sainement.

 

Pour tout de suite te rassurer : les lombricomposteurs (composts d’intérieur) ne sentent pas et leurs petits habitants (vers) restent bien au chaud. Si tu utilises le système de compost de ton quartier et que tu sens tout de même une odeur, tu peux toujours le saupoudrer de bicarbonate de soude, ou le vider plus fréquemment dans ton compost extérieur (si tu en as un).

En plus de diminuer la taille de ta poubelle, le compost réduit la gestion et les dépenses liées aux déchets (sacs-poubelles par exemple). Voilà une petite astuces écoresponsable bien accessible !

 

Je prépare mon nettoyant maison multi-surfaces pour un nettoyage écoresponsable

 

nettoyant naturel

On en a des produits nettoyants pour la salle de bain, pour la cuisine, pour les toilettes. Chacun a sa couleur, son utilité, et son mix de produits chimiques, avec ses notices d’utilisation effrayantes. Oui, ils ne coûtent pas si chers que ça, mais ils représentent tout de même une dépense non nécessaire, qui peut être remplacée par un ingrédient ultra abordable, naturel et écolo.

Le vinaigre blanc ! Il détartre, désinfecte, et désodorise, le tout pour trois fois rien (moins d’un euro le litre). Avec lui, tu peux dire bye à l’eau de javel ou tout autre produit chimique. Contrairement à ce qu’on pense, l’odeur du vinaigre se dissipe très vite et prend rapidement l’odeur qu’on lui donne (mélange avec des agrumes par exemple).

 

D’ailleurs, voici ma recette qui fait briller toutes mes surfaces :

 

  • Épluchures d’agrumes (pamplemousse et/ou orange et/ou citron) que je fais tremper dans du vinaigre blanc pendant 1 à 2 semaines
  • Filtrer le vinaigre pour enlever les restants de pulpe
  • Mélanger le vinaigre (1/3) avec de l’eau (2/3)
  • Verser le vinaigre dans un pschitt-pschitt (propre)

 

+ de place, + d’argent, + d’odeurs naturelles.

PS : le vinaigre blanc est à éviter sur le bois et le marbre. Avant d’en mettre partout sur une surface que tu penses délicate, fais-un test sur une petite zone.

 

Je choisis des éponges écoresponsables

 

Ménage écologique

Encore une autre astuce pour une maison écoresponsable. Sais-tu que tu peux faire de belles économies sur tes éponges et tes brosses à vaisselle, le tout en choisissant une alternative responsable, bonne pour ta santé et celle de la planète ?

 

  • Pour remplacer ton éponge en aluminium, qui décape tes plats à gratin par exemple, tu as celle en fibre de noix de coco (comme la marque Safix), qui peut faire le travail jusqu’à un an (selon ton utilisation). Elle est compostable et coûte 4$ – 2,50€
  • Pour remplacer ton éponge à vaisselle standard, tu as l’éponge Luffa, qui va avoir une durée de vie de six mois à un an. Elle est biodégradable, compostable, et coûte 4$ – 2,50€.
  • Pour remplacer ta brosse en plastique, tu as celle en bois avec les poils en fibre naturelle. La tête est amovible et donc changeable lorsqu’elle arrive en fin de vie. Cette brosse est recyclable et souvent compostable (si la tête est en fibre naturelle). J’ai acheté la mienne lorsque j’étais en Allemagne (marque Redecker) à 2,50$.

Plus la peine d’acheter des packs de 10 éponges aux couleurs vives, survivant difficilement le deuxième mois de leur existence. Équipe-toi avec du matos durable,résistant, écologique, économique, et joli. Oui, toi aussi tu pourras faire de belles photos Instagram avec ta petite brosse en bois et tes éponges bien cute.

 

Je fais ma lessive et mon adoucissant maison pour une lessive écoresponsable

 

Lessive maison

 

La lessive maison, c’est possible. Il en existe plein qui lavent tout aussi bien que les lessives chimiques, et qui sont complètement naturelles, plus économiques, sans produits chimiques, et sans emballage. J’utilise une recette ultra simple à base de savon de Marseille,demandant 30 secondes de préparation. Merci Le déconsommateur pour la recette.

 

Dans un verre de taille moyenne, je verse un tiers d’eau chaude, j’ajoute une demi-cuillère à une cuillère à soupe de bicarbonate de soude (selon le degré de saleté du linge), et une cuillère à soupe de savon de Marseille râpé. Ensuite je mélange bien le tout, et c’est prêt.

 

Pour l’adoucissant, je mets du vinaigre blanc. Si tu es attaché.e à ce que ton linge « sente le propre », tu peux ajouter quelques gouttes d’huile essentielle de ton choix. Par contre, l’utilisation des huiles essentielles a un impact sur l’environnement (extraction, transport),donc elles sont à utiliser avec modération.

 

J’utilise des serviettes de table et des mouchoirs en tissu

 

Démarche écoresponsable

 

Tu peux définitivement te passer d’essuie-tout, de mouchoirs, ou de serviette en papier. Il te suffit simplement de t’équiper de torchons, serviettes de table, et mouchoirs en tissu. Pour la maison, c’est facile : aussitôt que tu as le réflexe du sopalin ou de la serviette en papier pour essuyer une tâche, dirige-toi vers tes nouveaux remplaçants durables et responsables. Quand tu es à l’extérieur, habitue-toi à toujours emporter un bout de tissu avec toi. Tu peux d’ailleurs en mettre un dans chacun de tes sacs. Si jamais tu l’oublies,refuse la serviette, et débrouille-toi avec tes mains que tu pourras laver rapidement (sauf pour te moucher évidemment).

 

Ces petits objets réutilisables sont responsables, économiques et te permettent de libérer ton espace de tous rouleaux d’essuie-tout ou de piles de serviettes. Aussitôt sales, un petit tour en machine et c’est réglé. Ils peuvent durer des années et feront toujours le travail. Pour t’en procurer, pas la peine de t’en acheter ; tu peux te découper des petits carrés à partir d’anciens vêtements et draps, ou demander à ta grand-mère si elle n’a pas un peu de stock à te donner.

 

À toi la belle vie et la grande classe, surtout quand tu te moucheras.

Ça fait le tour de mes astuces pour une démarche écoreponsable en toute simplicité. Tu vois rien de bien compliqué. Par contre ça va t’apporter énormément !

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  • 1
  • 10
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

           Reçois gratuitement mon bonus !

%d blogueurs aiment cette page :